-

Présentation
Cours
Equipement
Evènements
Contact

Le Panel Technique

Le Yoseikan Budo est un Art Martial très riche, comprenant :


Des techniques de percussions (frappes en utilisant tous les membres du corps : poings, coudes, pieds, genoux, tête, ...).

Ces techniques peuvent sembler ressembler à celles que l'on voit en boxe anglaise, boxe francaise, boxe thaïlandaise, full contact, kick boxing, ou dans les formes plus récentes de MMA (Free fight)... mais elles sont enseignées avec une logique d'utilisation des hanches bien spécifique.

-

-
Des techniques de projections (bascule, balayage, fauchage, barrage, arrachés, etc).

Ces techniques ressemblent à celles que l'on retrouve en judo, jujitsu, jiu-jitsu brésilien, sambo, pancrace... mais là encore, la facon de saisir, d'entrer et d'utiliser le corps est parfois différente.


Des techniques de lutte au sol (immobilisations, étranglements, contrôles articulaires de type armlock, leglock, etc).

Ces techniques ressemblent là aussi à celles que l'on retrouve en judo, jujitsu, jiu-jitsu brésilien, sambo, pancrace... Avec une très grande liberté technique en entraînement.

-

-
Des techniques de clés (luxations et contrôles articulaires par torsion, flexion ou extension).

Ces techniques sont assez proches de ce que l'on retrouve en aikido, jujitsu, aikijutsu, hapkido... et on les travaille sur un très grand panel d'attaques (frappes aux poings, pieds, etc) et d'enchaînements qui peuvent être très dynamique (apprendre à placer une clé sur un boxeur qui feinte est un exercice très complexe).


Des techniques de Kyusho (utilisation de points de pression du corps humain) dans différentes optiques : douleur permettant d'entraîner une réaction chez l'adversaire nous permettant d'effectuer une technique, disfonction (paralysie temporaire) d'un membre, voire perte de conscience.

Les points de pression sont aussi très utiles dans une optique de soin et de restauration, comme en shiatsu.

-

-
Des enchaînements codifiés (katas à mains nues ou avec armes, seul ou à deux), que l'on répète de nombreuses fois afin d'apprendre les bases de la dynamique de l'école (cinétique, transfert de poids, enchaînements, énergétique).

Des techniques de Kobudo (utilisation des armes traditionnelles japonaises : Sabre long, sabre court, couteau, lance, hallebarde, mattraque, fléau, arc...).

Ces armes sont enseignées sous leurs formes réelles (acier, bois...) mais aussi dans une déclinaison en mousse afin de pouvoir effectuer des combats très ludiques sans risque de blessure.

-

-
Des techniques équestres (tir à l'arc à cheval, lancer de javelot à cheval, combat au sabre à cheval...).